lundi 21 octobre 2013

La Belgique , Bruxelles et le cannabis

Deux anciens dealers témoignent... Vendre de la beu dans la capitale? Facile!

Joshua habite Woluwe-Saint-Pierre et Grégoire habite Saint-Gilles. En plus d’habiter à Bruxelles, les deux jeunes hommes de 24 et 29 ans possèdent un autre point commun. À 16 ans, ils se sont chacun lancés dans la vente de cannabis.


Un commerce qui a duré 2 ans pour Grégoire à raison de 200 grammes écoulés par semaine et 5 ans pour Joshua, qui vendait environ 1,5 kg de cannabis par mois.

"La motivation, je vais pas mentir, c’est l’argent. Quand on a besoin de tune, un des moyens pour s’en faire rapidement et travailler un minimum, c’est vendre…", résume Grégoire, avec un large sourire.

Un point de vue que reprendra Joshua. Grégoire poursuit : "Je savais que je ne risquais pas grand-chose avant ma majorité, j’en ai donc profité jusqu’à mes 18 ans." À qui vendait-il ? "Beaucoup de monde à l’école et beaucoup de personnes dans mon quartier. À l’école, c’était connu, il y avait la fameuse banane Lacoste qui arrivait pleine à l’école et qui était vide à la fin de la journée…"

Toutes les classes sociales ont composé la clientèle de Joshua et Grégoire, même si ce dernier se rappelle avoir vendu plus aux "petits bourges parce qu’ils fumaient beaucoup et avaient plein de tune".

Ont-ils craint de devenir dépendants de cette drogue douce qu’ils vendaient. Joshua, qui fume encore actuellement plusieurs joints chaque jour, n’a jamais eu cette peur. La réponse de Grégoire est moins tranchée. "Je savais mettre mes limites. Je m’interdisais, par exemple, de fumer seul ou de fumer le soir pour m’endormir."

Les deux jeunes hommes sont immédiatement d’accord sur le fait que fumer à Bruxelles ne pose pas trop de problèmes ? "Cannabis et Bruxelles, c’est des synonymes", rigole Joshua.

Dealer par contre peut être plus dangereux. "Il y a ces personnes qui tentent de te racketter ou t’agresser pour prendre ton argent. Vu que tout est illégal, tu ne peux évidemment pas aller te plaindre à la police…"

100.000 fumeurs de joints chaque jour

Environ 100.000 personnes fument chaque jour en Belgique un ou plusieurs joints, parmi lesquelles on dénombre 10.000 Bruxellois. Ces fumeurs dits "fumeurs réguliers" ne sont pas pour autant des personnes présentant un grave problème d’accoutumance au cannabis. En effet, 10 % seulement de ces fumeurs réguliers présentent un grave problème de dépendance qui nécessite une prise en charge médicale : soit 10.000 Belges dont 1.000 Bruxellois.

Il s’agit d’une hypothèse, d’une extrapolation réalisée par le docteur Serge Zombek, coordinateur général du Réseau Cannabis basé à Bruxelles, à la lecture des chiffres du rapport 2013 de l’Observatoire des drogues et des toxicomanies. Le rapport en question indique que 1³% de la population européenne fume chaque jour."Je précise que ce chiffre de 100.000 concerne uniquement les fumeurs quotidiens et pas les fumeurs occasionnels", indique Serge Zombek. Le nombre de fumeurs est donc plus important. Vu l’interdiction légale du cannabis, il est impossible de connaître les chiffres précis."
Source : http://www.dhnet.be

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Bonjour a tous